Connexion


Aux origines, il y eut un Rêve, celui d’Esus, le Père. Du Songe naquit le monde, vaste et nu, sur lequel il souffla pour lui insuffler une âme, le Nihil. Balayé par le néant, jaillissant de la terre aride, un champ de Lys immaculés couvrit le sol ; au cœur de trois corolles, enroulées dans les pétales, les Trois Déesses s’éveillèrent.


La première, Adeleyar Lys’Yirielle, façonna les montagnes, fit couler la mer et donna le bleu du ciel. Elle y déposa une gerbe de Nihil : le soleil.

La deuxième, Ekelar Lys’Anrielle, y fit germer la vie. Les Primordiaux, créatures baignées de lumière et de ténèbres émergèrent de l’argile pour dominer la terre.

La troisième, Venelar Lys’Onarielle, offrit la mort aux êtres fabuleux : de ses doigts fins, elle tissa le temps et le déposa sur le monde.


Mais quand Adeleyar, pleine de Sagesse, contempla l’œuvre des Trois, elle fut bouleversée de n’y trouver aucune beauté. Les êtres primordiaux se déchiraient, avides de pouvoirs, et souillaient le sol de leurs infamies. Des larmes coulèrent de ses yeux meurtris ; emportées par le vent, elles s’échouèrent avec fureur dans les océans. Dans l’écume de sa colère, emmitouflés dans des bulles salines, apparurent les premiers hommes…




Le Triquerium - le monde dans sa totalité - est un univers divisé en trois anneaux entrelacés, ayant pour centre le Néant. Trois cercles, dépendant les uns des autres, formant un équilibre parfait. Le Monde Invisible, terre des Espérides et des Déesses, domine le Monde Visible, la terre des hommes. Lorsque la vie arrive à son terme, les âmes rejoignent les Limbes, la terre des morts, dernière demeure avant la réincarnation.


Les légendes du monde sont nombreuses. Entre mythe et réalité, découvrez les Histoires qui ont façonné le Triquerium.



Trois Sœurs, Trois Sorcières, Un seul chemin



Des Sorcières à travers les âges, Mythes et Légendes

Blog herbergé par AlléeDesConteurs.fr