Connexion
Jérôme Blackwood, 31 ans
Auteur de récits de fantasy et fantastique.
        
Catégories
Histoires
Annonces
Sites que j'affectionne
Le manque de temps, cette excuse..
Article publié mercredi 12 octobre 2016 @ 18h01
Accueil / Blog / Général
... bidon ? surfaite ? hypocrite ?
Oh, ne vous affolez pas ! Je parle simplement pour mon propre cas. Je suis souvent à dire que j'ai manqué de temps pour écrire. Ce n'est pas faux, en soi : à passer mes journées de 7h à 18h au travail, je ne bénéficie pas d'un créneau sympathique pour lancer la machine de l'écriture. Car malheureusement, je suis quelqu'un de lent, un peu escargot sur les bords quand il s'agit de se mettre à écrire....

Alors pourquoi cette excuse est-elle une fausse excuse dans mon cas ?
Car, à bien y regarder, trouver du temps, j'y arrive : regarder une série, regarder un film, lire, sortir, etc... Toutes ces petites actions du quotidiens qui permettent de se couper du monde professionnel et des tracas autres. Mais voilà, dans ces petites choses, je pourrai y rajouter "écrire". Osons le dire : écrire doit être et doit rester un plaisir (à mon sens).

Un plaisir que j'ai du mal à apprécier si je me force à le faire, déjà. Si bousculer un chouilla la muse ne lui ferait pas de mal, se forcer à contrecœur n'est pas plus productif pour autant. Et ce n'est pas le manque de temps qui me fait dire ça, mais surtout le manque de...

D'imagination ? Non, elle est bien là. Inspiration ? Présente aussi.
Concentration ! le voilà, le petit mot en "ion" qui se cache derrière le "manque de temps" qui me caractérise. Ce manque de concentration...
Et oui, après des journées à convoquer les collégiens, régler leur soucis, leur tracas, à être devant l'ordinateur, à gérer les parents impossibles, difficile d'arriver à avoir la cervelle opérationnelle. Mais ce n'est pas tout, se cumule à ça la nécessité de travailler sur les trois spectacles de théâtre, dont un est une véritable comédie musicale pompeuse d'énergie, porteuse de stress... Et bien entendu, la gestion d'un certain site communautaire qui a la tendance à parasiter les envies d'écrire...

Que faire alors ?
- Je pense, déjà, qu'il s'agit d'un état d'esprit. La possibilité d'écrire, je l'ai !

- Le défaut des communautés d'écriture, c'est qu'il y a cette tendance naturelle qui se créé : "sois productif, fonce"
Mais voilà, à voir les autres faire sans pouvoir réussir à son tour, c'est parfois compliqué. Donc deuxième idée à accepter : ne pas culpabiliser de ne pas écrire tous les jours A trop de regarder l'herbe du voisin, on en oublie que la nôtre est tout aussi verte (et ce n'est pas comme ça que pousseront les tomates)

- Garder le contact avec son univers. Ne pas écrire ne signifie pas ne pas être inspiré/motivé/réfléchi/etc... Songer à son récit permet déjà d'avoir un pied dedans et de ne pas se déconnecter de cette réalité imaginaire. Car oui, si ne pas écrire n'est pas un drame... ne pas écrire et se déconnecter complètement de son univers est tout autre chose.

- Préférer la lecture à une série... C'est parfois difficile mais ça permet de se calmer l'esprit et de garder contact avec les mots. Et pourquoi pas, en prime, découvrir les œuvres de l'Allée puisque les ePub sont désormais des choses toutes belles et lisibles !

- Enfin, passer moins de temps à fouiner les réseaux sociaux et plus de temps à regarder sa page blanche : pas que j'y passe mon temps, loin de là, mais on remarquera que quand l'ordinateur est allumé, c'est plus facile de zieuter ces choses que d'allumer son logiciel d'écriture. Et puis les quelques publications du jour n'aideront pas à poser des mots sur la page word, alors autant se sevrer rapidement.

- Pour terminer, même s'il s'agit d'écrire 50 mots, ne pas hésiter à le faire si l'inspiration est là. c'est toujours ça de pris, ça permet de garder le pied à l'étrier. Peu importe les résultats quotidiens des camarades, tes avancées ne se trouvent pas de leur côté !

7 Commentaires
 
Connexion à un compte AlléeDesConteurs.fr requise
Me connecter (vous serez redirigé vers le forum) ou
Créer un compte ADC.fr, cela ne prendra que quelques minutes !
Beatrice Aubeterre
mercredi 12 octobre 2016 @ 18h16
C'est vrai que c'est difficile de se motiver parfois - pour moi c'est plus corriger qu'écrire, mais c'est tout aussi problématique au final. ^^ En tout cas, je trouve ta liste très sage ! :)
Jérôme M. Keller
samedi 15 octobre 2016 @ 15h58
Oui, j'imagine, corriger, j'ai horreur de ça donc...
Merci de ton passage ! ça devrait le faire :)
Sizel
mercredi 12 octobre 2016 @ 18h24
Belles résolutions !
J'ai fait un seuvrage allée, réseaux sociaux quand le moral n'était pas là, et je crois que j'ai été rarement aussi productive ! Je ne m'autorisais que twitter quelques fois par jour, pour les infos (je ne regarde pas la télé, n'écoute pas la radio, ne lis pas les journaux :p ).

Une bonne expérience pour ma part ;) Bon courage pour l'écriture ^^
Jérôme M. Keller
samedi 15 octobre 2016 @ 15h59
Danke ! On verra ce que ça donne mais en tout cas, ça permet d'être plus serein envers soi-même :)
Serenya
mercredi 12 octobre 2016 @ 18h55
De jolies résolutions ! Je confirme, les réseaux sociaux, c'est une véritable plaie pour la concentration ! J'espère que ces aménagements te permettront de te mettre à l'écriture autant que tu le voudrais. :D
Jérôme M. Keller
samedi 15 octobre 2016 @ 15h59
Je pense que ça ira, on va essayer. Je confirme, c'est une plaie :p
Merci de ton passage !
Red
mardi 10 janvier 2017 @ 09h35
Ton article fait écho à ma propre situation ! J'espère que tes nouvelles résolutions t'aideront à avancer! :D
Blog herbergé par AlléeDesConteurs.fr