Connexion
Jérôme Blackwood, 31 ans
Auteur de récits de fantasy et fantastique.
        
Catégories
Histoires
Sites que j'affectionne
Bilan scriptural 2017... en avant pour 2018 !
Blog / Ecriture
Article publié mardi 26 décembre 2017 @ 08h20

Prise de conscience

J'ai souvent de prises de conscience et parfois, j'ai l'impression que mon année n'est ponctuée que de "ça". Se rendre compte, prendre du recul et ne pas agir. Je l'avoue, je suis un auteur qui n'a pas bouclé de projet long. Pour le moral, c'est parfois compliqué : d'autres y arrivent, pourquoi pas moi ? Mais comme l'on dit, "l'herbe est toujours plus verte chez le voisin"... oui mais voilà, quand elle est plus grasse aussi, la pilule a du mal à passer.

 

En y réfléchissant, j'y vois ici une forme de jalousie : je constate mais est-ce que je fais en sorte d'arroser mon gazon ? J'en doute.

 

2017 a été en deux temps donc. Un temps d'avancée : j'ai profité des camps d'écriture de l'Allée des Conteurs pour vraiment m'avancer sur Pandemonium (mon projet long - histoire de sorcières). Un temps de prise de conscience (on y revient) : en trois ans dessus, je suis encore loin du bout. Rien de grave en soi, mais en trois ans, ma vision des choses, ma façon de faire et ma capacité à écrire ont évolué... forcément. Alors remettre le nez dans les vieux chapitres, me rendre compte qu'il y a des informations qui ne vont pas, ne plus savoir comment gérer l'avant pour arriver à l'après... ça a été la goutte d'eau.

 

Conclusion 1 : j'aurai beau le vouloir, je serai toujours dans l'impossibilité de m'y mettre à fond, comme je veux, quand je veux. Avec un travail très prenant, ponctué de formation et de responsabilité qui gonflent, difficile de pouvoir faire mieux au niveau timing. Je voudrai pouvoir m'y mettre à 14h, c'est clairement une utopie ! Mais dans un temps compliqué, il faut apprendre à s'adapter et s'organiser. Je n'ai pas su le faire correctement (l'appel des loisirs lambinant est plus fort, j'avoue)

Conclusion 2 : je m'y suis pris comme un pied pour mon roman. Alors oui, j'avais déjà travaillé sur de vieux défauts (trop de personnages, pas assez développé le background, etc...) mais jamais je n'ai pris le temps de structurer un peu mieux mon travail préparatoire. Et arrivé après trois ans d'écriture aléatoire, j'en paye les conséquences !

Conclusion 3 : euh... arrêter de se trouver des excuses ?

 

Pandemonium en 2018 ?

J'avais annoncé retirer la fiction des ondes du web pour me permettre de travailler efficacement, sans la pression de la publication (que je n'avais pas vraiment suivi régulièrement...) et me permettre d'avancer. Il est temps d'en parler clairement : ce retrait est tout bonnement définitif car j'avais pris la décision, à cet instant, de retravailler l'entièreté du roman. Je garde ce qui fonctionne, je vire ce qui me dérange.

 

Oui, en quelque sorte, c'est un "remake" ou un "reboot", rayez la mention inutile. Mais cela devenait nécessaire : après trois à quatre ans dessus, les idées ont changé, évolué et mon état d'esprit du début ne correspond plus à mon état d'esprit du milieu. Comment arriver à la fin ? J'y ai mis de la bonne volonté : "Oui, je continue !" mais le patchwork devenait trop visible. J'étais resté sur certains personnes repris d'une ancienne-ancienne version, des dinosaures présents finalement par pure nostalgie que par réel intérêt à l'histoire : le voilà, mon soucis. Je suis un gosse qui se précipite et qui n'a pas pris le temps de se faire une notice.

Au début, je n'aimais pas ce principe... Pour moi, le "plan, c'était l'atteinte à la liberté ! Tayo, impro, tayo" !

 

Oula ! Grave erreur pour mes doigts d'auteur... ! Grâce à Sizel et Théâs (mes copains du web, ceux qui dirigent l'Allée des Conteurs avec d'autres copains, clin d’œil bien accentué), j'ai découvert la méthode flocon (ou plutôt, je m'y suis intéressé plus amplement) et, avec l'aide de Scrivener, j'ai commencé une approche de structuration, de planification et de remise à plat.

 

JOIE ! La liberté est vraiment venue dans ce re-travail : le plan m'a permis de détecter les incohérences mais me laisse aussi une marge de manœuvre lorsque j'écrirai. Les choses se sont posées avec efficacité, j'ai ressenti le besoin de retravailler certains concepts et de mieux débroussailler tout ce qui touche à mon univers. La magie, les origines, etc, etc... tout y es passé ! (et j'avoue que de faire fonctionner ma cervelle sur ce point, c'était chouette).

 

Conclusion 1 : ce qui n'était à la base qu'un tome s'est transformé en trois tomes. J'ai bien avancé mon travail, mes concepts, bien étalé ma magie, ses origines, les sorcières, etc... presque terminé le plan, presque... Car....

Conclusion 2 : à travailler les origines, j'en suis venu à un constat embêtant. Je n'arrive pas à caser les mythologies dans ce monde. Et dans la mesure où les croyances religieuses ont la part belle dans l'histoire, je ne pouvais pas occulter ces pans de l'histoire. Aïe.

Conclusion 3 : après des semaines de réflexion acharnée sans trouver de solution satisfaisante... Je l'ai enfin trouvée.

 

Vers un changement de genre...

Lors de mon travail, j'étais déjà arrivé à une nécessité. L'histoire de mon nouveau tome 1 s'étalait sur la période de la seconde guerre mondiale. Si, au départ, cela ne me posait aucun problème (dans la première version, ce n'était que des choses évoquées, sans "voir" ou "faire interagir" des protagonistes historiques), j'ai eu, petit à petit, une certaine pudeur qui s'est installée. Alors, plutôt que de dénaturer une période compliquée, j'ai préférer partir sur un "événement alternatif", du même gabarit, mais avec d'autres protagonistes afin de ne pas manquer de respect. C'était donc le premier point.

 

Mais voilà, s'est donc installée cette anomalie mythologique et donc avec elle le point qui m'a fait basculer : cet univers n'est pas le nôtre, c'est un univers alternatif. Désormais, je l'assumerai comme tel, avec bien entendu des étiquettes "Urban fantasy" toujours présentes mais j'ai le besoin de modeler le monde, de faire table rase de certaines événements et de créer une "fantasy inspirée du réel" (oui, Final Fantasy, je lorgne clairement et lourdement vers toi en te citant).

(Pour l'anecdote : parcourir les contrées verdoyantes, montagneuses, etc... de certains jeux, typés "fantasy" mais clairement inspirés du réel m'a fait rêver. L'ancienne version de Pandemonium s'y dirigeait totalement avec la fin du tome 1 dans tous les cas).

 

Voilà, le travail sera sans doute plus long, plus "douloureux" et casse-gueule mais je veux prendre des risques, me tenir une ligne claire, nette et précise et arrêter de vaciller en chemin.

 

La conclusion de tout ça ?

Je pourrai me donner bien des résolutions pour 2018 mais ne les tenant pas... Je me contenterai de continuer sur cette lancée et d'apprendre de mes grosses erreurs. Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'ici, et vous souhaite à toutes et à tous de passer d'excellentes fêtes de fin d'année. J'espère que l'année qui s'annonce sera riche. La mienne l'a étée et le sera sans doute pour 2018 : j'espère y concilier plus d'écriture.

 

Je pense à tout ceux qui sont dans le même cas que moi, à devoir jongler entre boulot prenant, metro, famille, en essayant de poser quelques mots par ci, par là, malgré les grosses fatigues et le mental bien usé. Vous aussi, vous êtes de vrais warrior et vous méritez le meilleur !

 

Si vous souhaitez me suivre...
Ma page facebook : https://www.facebook.com/jeromemkeller/
Mon compte twitter : https://twitter.com/jer_keller
Mon compte AlléeDesConteurs (pour me lire) : https://www.alleedesconteurs.fr/-jerome_m_keller
Mon compte LeConteur (pour me lire) : https://www.leconteur.fr/-jerome_m_keller

(Pour commenter ce billet, il suffit de posséder un compte AdC : quelques minutes suffisent)

18 Commentaires
 
Connexion à un compte AlléeDesConteurs.fr requise
Me connecter (vous serez redirigé vers le forum) ou
Créer un compte ADC.fr, cela ne prendra que quelques minutes !
Rose P. Katell
mardi 26 décembre 2017 @ 11h13
Courage pour ton projet ! Tu sembles bien parti ;)
Jérôme M. Keller
mercredi 27 décembre 2017 @ 07h47
Merci Rose :) je suis en pleine phase de réflexion et d'adaptation ^^
Jamreo
mardi 26 décembre 2017 @ 11h18
Voilà un article qui fait plaisir à lire ! On sent toute la réflexion que tu as menée, et il en ressort l'impression que tu y vois beaucoup plus clair dans tout ça et que ce roman entre dans une nouvelle phase. Je te souhaite tout plein d'écriture pour 2018 ^^
Jérôme M. Keller
mercredi 27 décembre 2017 @ 07h49
Effectivement, je commence à y voir clair. Disons que je sais ce que je ne dois plus faire et à force de bien mettre à plat les choses, ça me permet de cibler les points noirs qui finissent par devenir gênant.
Je vais voir maintenant si ce qui est développé en terme d'histoire peut coller à cette direction ou s'il faut que je revois le tout :)
Elia
mardi 26 décembre 2017 @ 11h40
Tu as l'air d'avoir entamé le parcours du combattant. Je suis heureuse que tu aies réussi à trouver une méthode qui ai fonctionné pour toi. Bon courage pour ce projet et pour le travail qui t'attend, en espérant que ça te mènera où tu le souhaites ! :)
Jérôme M. Keller
mercredi 27 décembre 2017 @ 07h50
Oui je pense que le tout, c'est de trouver quelque chose qui fonctionne pour soi. Je ne me précipiterai plus et je sais comment avancer sereinement dorénavant. Le travail sera encore long mais je vais y aller avec plaisir je pense :D
Sizel
mardi 26 décembre 2017 @ 13h01
On sent que tu as fait un grand pas en avant ! J'espère que tu te sentiras bientôt à t'y remettre pour donner corps et forme à tout ça !
Jérôme M. Keller
mercredi 27 décembre 2017 @ 07h54
Je pense :) je dois déjà établir ma situation géopolitique (j'ai déjà un schéma en tête avec ma conglomération de l'ancienne europe et l'essor de la nouvelle europe, etc...) et du coup, voir si ce que j'ai en terme d'histoire peut rester sur cette lignée ou s'il faut que je parte sur totalement autre chose. Bon, du coup, c'est sacrément cool d'en être là xD
Pixie
mardi 26 décembre 2017 @ 16h57
Même si ç'aura été une année pleine de remises en question, le bilan en est positif. C'est super que tu aies réussi à mettre le doigt sur tes problèmes pour mieux les chasser. Je suis certaine que le résultat en vaudra largement le détour. Bravo et bon courage pour cette nouvelle année qui s'annonce, en espérant qu'elle soit riche de satisfaction et d'achèvement.
Jérôme M. Keller
mercredi 27 décembre 2017 @ 07h56
Maintenant que les choses se stabilisent au niveau boulot, que j'arrive à ne plus faire passer l'Allée en priorité, j'arrive à voir qu'il est temps de se secouer ^^ Autant le faire avec des bases solides et je ne regrette finalement pas mon choix. Tant pis si je passe pour une girouette ou un indécis mais bon, le tout est de continuer à se faire plaisir je pense. Merci pour ton message madame !
L. Williams
mardi 26 décembre 2017 @ 21h24
Eh ben, c'est une réflexion et une remise en question de tes projets très claires et précises.
J'ai l'impression que même si déblayer tout ça ne t'as pas fait que du bien, la manière dont tu prévois la suite penche vers le très positif. Donc je te souhaite que la méthode flocon marche pour toi et que tu réussisses à trouver ton rythme malgré les obligations IRL !
Courage, en tout cas, 2018 sera très certainement une meilleure année ! =)
Jérôme M. Keller
mercredi 27 décembre 2017 @ 07h59
Oui ça penche clairement dans ce sens :) je pense que d'être serein quant à mes bases me permettra de ne plus culpabiliser autant de ne pas pouvoir écrire ^^ merci beaucoup de ton message m'dame !!!
Ploum
mardi 26 décembre 2017 @ 23h02
Que de remises en question pour ton projet, mais tu sembles désormais savoir où tu veux et vas aller, et c'est le principal :) Je te souhaite bon courage pour cette année 2018 qui s'annonce chargée mais certainement satisfaisante ! (enfin je te le souhaite aussi ;))
Jérôme M. Keller
mercredi 27 décembre 2017 @ 08h00
Comme tu dis, que de remise en question. Mais au moins, je sais où je veux aller ou du moins, je sais ce que je veux en terme d'univers. En même temps fallait pas se leurrer, d'avoir développer des origines de "création du monde" ne pouvait m'amener qu'à cette conclusion xD
Bref, merci beaucoup à toi !
Théâs
mercredi 3 janvier 2018 @ 19h13
En voilà une bonne résolution (et pas du nouvel an, mais bel et bien pour ton projet).
En tout cas, c'est chouette de voir que tu as eu envie et que tu prends ce risque de redémarrer ton projet. Les erreurs sont aussi là pour ça (et je ne crois pas que quiconque puisse prétendre ne jamais en commettre (ou alors ce sera un sacré complexe de supériorité)).
Bref, bon courage pour cette entreprise dont tu ne peux retirer que du positif !
Jérôme M. Keller
mercredi 3 janvier 2018 @ 23h10
Je ne crois pas non plus. Comme je te disais aujourd'hui, il y a un côté "vexant" et "honteux", de constater à quel point ça n'a pas avancer. Après, c'est aussi le piège de la publication en ligne : se précipiter. Je ne referai plus les mêmes erreurs, je sais comment je dois travailler (planifier, laisser mûrir, peaufiner), donc je vais tout faire pour !
Merci pour ton passage !
Théâs
jeudi 4 janvier 2018 @ 00h00
Disons que c'est aussi notre vision de l'écriture et de la création qui évolue avec le temps.
Je pense que certains écrits parce que l'on y tient plus que de raison doivent être chouchoutés comme il se doit et la précipitation d'une écriture et d'une publication parallèle ne peuvent pas forcément fonctionner sur des projets longs comme l'est Pandémonium :).
Tu as fais le bon choix et laisse la honte de côté !
Jérôme M. Keller
jeudi 4 janvier 2018 @ 00h03
Tu as raison :)
Après c'est aussi le but de l'écrivain : toujours se remettre en question tout en gardant confiance. J'y suis presque ! :)
Blog herbergé par AlléeDesConteurs.fr